Restons créatifs. Exigeons l'impossible!

Partant du constat que chaque entreprise face au défit du numérique a des besoins différents, Valérie & Lionel ont pensé CG-NümeriK tel un voilier capable d'ajuster sa portance au vent.

TPE ou Grande Entreprise, nous modulons la taille de nos équipes et les moyens utilisés, en adaptant nos budgets.

Suivez-nous

CG-NümeriK

image illustrant un projet de refonte de site internet. Quelques astuces pour éviter les écueils au moment de faire son projet.

L’Art de la Sobriété 

… ou pourquoi faire simple… quand on peut faire simple !?

Ami(e)s entrepreneuses et entrepreneurs perfectionnistes, cet article vous est spécialement dédié:

Imaginez:

Votre pro­jet de créa­tion ou de refonte de site est pen­sé et repen­sé depuis des semaines, voire des mois, tout est super clair dans votre tête, vous avez tout, c’est magni­fique, vous savez que ça va être LE site qui va tout déboî­ter, vos clients vont affluer par cen­taines voire mil­liers en se disant « c’est génial » et vos concur­rents vont se mau­dire eux-mêmes pen­dant au moins dix géné­ra­tions, de ne pas avoir eu l’idée de faire comme vous.

Vous retour­nez tout ça dans votre tête une bonne cen­taine de fois: oui vous êtes certain(e)s, votre vision est très pré­cise, il ne reste plus qu’à trou­ver LA bonne per­sonne pour réa­li­ser votre rêve. Vous décro­chez le télé­phone et vous nous appe­lez (tant qu’à faire, autant que ça soit nous).

On se ren­contre autour d’un café (rap­pe­lez-vous: le café c’est la vie ;)…!! ), on passe les pré­sen­ta­tions d’usage, le tra­fic pour venir, les grèves (c’est de sai­son) , etc …et vous nous expli­quez votre vision.

Et soudain…  c’est le drame !

Vous venez de ter­mi­ner votre pré­sen­ta­tion et curieu­se­ment, vous ne nous voyez pas nous pros­ter­ner , nous fla­gel­ler de ne pas avoir eu nous-mêmes cette idée, ou nous frap­per la tête  contre le mur en psal­mo­diant « pour­quoi ? pour­quoi ? pour­quoi ? pour­quoi ? » …. Bref: quelque chose cloche, une petite ten­sion s’installe en vous.

A la place , nous sou­rions gen­ti­ment et com­men­çons en géné­ral par « Il y a des choses inté­res­santes dans ce que vous dites » …

 

NE PANIQUEZ PAS !!

Effec­ti­ve­ment il y a de très très fortes chances que fon­da­men­ta­le­ment vous maî­tri­siez votre sujet, que vous connais­siez par­fai­te­ment le pro­duit ou le ser­vice que vous sou­hai­tez vendre, MAIS il est très pro­bable que si nous n’avons pas crié immé­dia­te­ment au génie, c’est que vous avez com­mis une erreur toute simple en réflé­chis­sant à votre pro­jet:

Rou­le­ment de tam­bour….

Même en vous pro­je­tant dans la peau de votre visi­teur, vous avez néan­moins vu tout cela à tra­vers votre propre filtre: celui du/de la chef d’entreprise qui porte avec pas­sion les valeurs de son entre­prise…

Vous avez per­du de vue les besoins essen­tiels de votre client:

  • Cher­cher un pro­duit ou un ser­vice, obte­nir rapi­de­ment l’information recher­chée
  • Etre ras­su­ré et se recon­naître dans vos valeurs.
  • Ache­ter vos pro­duits ou ser­vices
  • Vous contac­ter faci­le­ment.

Ras­su­rez-vous: on ne va pas vous lais­ser comme ça et on va essayer de débrous­sailler le ter­rain pour par­tir sur de bonnes bases.

 

Et on commence par la partie graphique du site:

Vous vou­lez quelque chose sur mesure qui ne res­semble à per­sonne d’autre; vous vou­lez que tout soit au mil­li­mètre .

Sachez déjà qu’il fau­dra enga­ger des frais sup­plé­men­taires pour faire appel à un UX Desi­gner. Selon le pro­jet (inter­face com­plète, appli­ca­tion mobile, etc) cela peut faire grim­per fac­ture d’un site vitrine de 30 à 50%, plus encore si on envi­sage des méca­nismes d’in­te­rac­tion avec le visi­teur. C’est effec­ti­ve­ment du tra­vail d’orfèvre qui apporte un vrai plus, mais qui doit avoir un réel inté­rêt dans votre pro­jet…

C’est jus­ti­fié par exemple pour une mai­son de pro­duc­tion de films ou de musique, mais si vous êtes cour­tier en assu­rance, fleu­riste, entre­prise géné­rale de bâti­ment, trai­teur, bref, tout ce qui est de l’ordre de la TPE/PME, êtes-vous cer­tain (e) qu’il ne serait pas plus inté­res­sant d’investir ce bud­get dans une cam­pagne publi­ci­taire Google, ou dans des ser­vices de rédac­tion de conte­nu, ou dans la réa­li­sa­tion d’une vidéo de pré­sen­ta­tion ?

En géné­ral nous tra­vaillons à par­tir de thèmes (tem­plate) exis­tants, pen­sés par des stu­dios, que nous adap­tons ensuite à votre charte gra­phique.

Certes, cela implique par­fois quelques com­pro­mis, mais posez-vous une seule et unique ques­tion:

  • Est-ce que si cette icône est à 1cm plus à gauche, cela va réel­le­ment faire explo­ser mes ventes où les contacts via mon site ?

 

Et si on parlait de l’ergonomie ?

Ok ok, vous avez fait une conces­sion sur la par­tie gra­phique, mais alors ques­tion ergo­no­mie, vous êtes sûr(e) de vous, vous vou­lez:

  • Un menu prin­ci­pal, avec un sous-menu qui mène a des sous-sous-sec­tions, pour bien orien­ter votre client.
  • Un for­mu­laire contact, avec une sec­tion pour qua­li­fier sa demande dans un menu déroulant…qui ouvre un second menu, puis un troi­sième. Le client doit lais­ser son numé­ro de télé­phone, son nom, son adresse, vali­der le for­mu­laire et accep­ter ou pas de s’inscrire à la news­let­ter.
  • Un menu secon­daire qui appa­raît à droite quand on passe la sou­ris,  pour orien­ter le client vers telle ou telle par­tie du site.
  • Un pop-up qui sur­git après achat pour poser une ques­tion.
  • Et puis des ani­ma­tions sur tel ou tel texte, avec des images qui défilent, car vous avez une tren­taine de pho­tos de votre pro­duit sous tous les angles.

 

STOOOP !!!!  Vos clients sont déjà par­tis à la concur­rence !

Ne per­dez pas de vue l’essentiel: vous devez répondre au besoin du client de la manière la plus simple pos­sible, car son but à lui est d’accéder à un pro­duit ou un ser­vice.

Répondre à vos ques­tion­naires est sou­vent une perte de temps qui décou­rage le visi­teur. Etre bom­bar­dé d’informations péri­phé­riques, devoir cher­cher dans une mul­ti­tude de menus, répondre à des son­dages (à moins qu’il ait réel­le­ment quelque chose à y gagner) ne l’intéresse pas.

Res­tez prag­ma­tique, votre visi­teur a des besoins simples:

  • Avoir de l’information
  • Etre ras­su­ré
  • Ache­ter vos pro­duits / ser­vices
  • Vous contac­ter

 

La rédaction du contenu

D’accord, vous avez fait des conces­sions sur tout le reste, mais là, expli­quer votre métier c’est votre domaine: après tout, c’est vous qui connais­sez le mieux votre entre­prise, vos ser­vices, vos pro­duits, vous savez de quoi vous par­lez, vous maî­tri­sez le sujet.

Et vous avez rai­son: vous êtes passionné(e) par ce que vous faites.

Trop… beau­coup trop….

Et c’est bien là que ça coince. Vous êtes tel­le­ment pas­sion­né(e) que vous vou­lez tout dire et vous vou­lez que votre visi­teur le sache, dès qu’il arrive sur votre site. C’est nor­mal, vous avez tel­le­ment inves­ti dans votre entre­prise ; vous pen­sez que ça va le ras­su­rer et qu’il va adhé­rer à vos valeurs.

Hélas hélas mes bon(ne)s ami(e)s, tout se perd… Vous ne savez pas ? Plus per­sonne ne lit (enfin si, VOUS, la preuve) !!!!! Le constat est ter­rible mais tel­le­ment vrai. Satu­ré d’informations, l’internaute n’a plus le temps comme en 1995 de pas­ser un temps infi­ni devant son écran à décor­ti­quer un site (Mince ça fait « vieux » comme pro­pos non ?)

Même si les études varient, on estime que le temps moyen pas­sé sur une page aujourd’hui (hors pro­ces­sus d’achat en ligne) est de l’ordre de 30 à 45 secondes…

Plus lar­ge­ment les der­nières études montrent qu’un inter­naute passe en moyenne 2mn et 17 secondes sur un site.

Met­tez-vous à la place de votre visi­teur ; en 30 à 45 secondes sur la pre­mière page vous devez lui avoir livré les infor­ma­tions essen­tielles, qui sont tou­jours les mêmes que sur le point pré­cé­dent:

  • Qui vous êtes
  • Ras­su­rer le client
  • Ce que vous pro­po­sez
  • Com­ment vous contac­ter

En 2mn le visi­teur doit com­prendre la navi­ga­tion de votre site, ache­ter un pro­duit (ou un ser­vice) et / ou vous avoir écrit un mes­sage. Faites l’essai, allez sur un site mar­chand, cher­chez un pro­duit spé­ci­fique, lisez la fiche pro­duit et les avis, allez jusqu’au règle­ment et chro­no­mé­trez-vous en ajou­tant 30 secondes pour fina­li­ser le pro­ces­sus d’achat.

2mn ! Top chro­no, c’est par­ti !!! 

Ça va vite…. très très vite !

Pour faire simple:

  • Sur la page d’accueil, on doit trou­ver l’es­sen­tiel (vos offres, vos valeurs, com­ment vous contac­ter), le tout lisible en 30 à 45 secondes.Tous les déve­lop­pe­ments sont à relé­guer sur des pages secon­daires faci­le­ment acces­sibles .
  • Il faut sim­pli­fier au maxi­mum le pro­ces­sus pour vous contac­ter : un bou­ton cli­cable sur mobile qui va déclen­cher l’appel, un for­mu­laire contact qui va vous per­mettre d’é­chan­ger avec votre visi­teur  (nom, mail, mes­sage, même le télé­phone peut être per­çu par­fois comme une contrainte pour l’internaute).

 

Ne partez pas, tout va bien !

Vous avez vu ? On vient de vous ras­su­rer à l’instant en quelques mots 🙂

Tout n’est pas à jeter dans votre pro­jet, heu­reu­se­ment, et on peut même vous dire que vous avez bien tra­vaillé.

C’est peut-être para­doxal, mais l’essentiel se trouve dans le tra­vail chi­rur­gi­cal que vous avez réa­li­sé, dans le “trop” d’in­for­ma­tions que vous nous avez livré.

Le tout der­nier effort qu’il va vous fal­loir faire, c’est lâcher prise et nous lais­ser nous mettre à la place de vos clients, pour faire le tri de ce dont ils ont réel­le­ment besoin.

Allez, c’est fai­sable ! Vous n’allez pas vous cor­rompre, on ne va pas tri­cher avec les valeurs de votre entre­prise, on ne va pas men­tir à vos clients, c’est tout le contraire: on va cla­ri­fier votre pro­pos, on va per­mettre à votre visi­teur  d’avoir toutes ces infor­ma­tions en un mini­mum de temps pour évi­ter qu’il ne quitte votre site.

 

 

Pour résumer:

Vous l’aurez com­pris, le plus grand dan­ger dans ce type de pro­jet c’est VOUS ! Vous ris­quez de faire un site pour vous et non pas pour vos visi­teurs.

Néan­moins, c’est bien vous qui dis­po­sez des infor­ma­tions essen­tielles et c’est pour cela que sur la concep­tion d’un site, il est impor­tant que vous puis­siez tra­vailler en toute confiance avec votre web­mas­ter ou agence web.

Au-delà de l’aspect tech­nique et créa­tif, trou­vez un par­te­naire qui va recon­naître vos valeurs, vos envies, mais qui va savoir aus­si vous gui­der dans ce tra­vail de lâcher prise.

C’est un sub­tile équi­libre de tra­vail col­la­bo­ra­tif à mettre en place,  et tout comme avec vos col­la­bo­ra­teurs, il faut que le cou­rant passe bien.

 

 

Enfin….

Si vous avez encore  un peu de mal à lâcher votre idée initiale, rappelez vous que:

Le plus important pour un site…

c’est d’être visité !